samedi 14 mai 2016

Équifeel : notre premier concours !

Vous l'attendiez sûrement avec impatience, la voici enfin, après environ 6h de montage...
Bon visionnage !




lundi 12 octobre 2015

Le campo : Opaline l'a réussi !

Voici quelques photos du campo d'Opaline, la première fois. Elle l'a réussi dès la deuxième séance, j'étais vraiment très fière d'elle !

dimanche 30 août 2015

Gait, haflinger sauvé de l'abattoir

Trouvé en mars 2010 sur le site d'une association de sauvetage française.

Voici l'annonce :



lundi 10 août 2015

Ne jugez pas les gens trop vite...

Coucou tout le monde ! Aujourd'hui, je vais vous raconter une petite "histoire", c'est quelque chose qui m'est arrivé en Irlande. Je vous expliquerais pourquoi je l'ai écrite à la fin.

- Jeudi, après l'attribution des chevaux, je vais vers le box de Tekki, le poney que j'ai préféré durant mon séjour. Là, je croise une fille espagnole qui a elle aussi demandé le cheval qu'elle préfère, Fifa. Je remarque qu'elle la selle directement dans la brosser. Je lui demande pourquoi et elle a un peu de mal à trouver une excuse valable... 

- Vendredi, j'ai encore obtenu Tekki, et elle Fifa. Avant qu'elle ne commence à la seller, je lui demande si elle va la brosser aujourd'hui, et elle me demande où sont les brosses. Je lui indique le seau où elles sont rangées puis elle va brosser sa jument. Je fais de même et j'essaie de trouver l'endroit où Tekki préfère être grattouillé , et je n'ai pas mis longtemps à trouver : il est dingue des grattouilles sur le garrot ! 
Ensuite, j'entre dans le box de Fifa, où l'espagnole était encore en train de la brosser et je lui grattouille le garrot. Elle apprécie, et la fille le comprend aussitôt. 
Ensuite, je suis retournée m'occuper de Tekki tout en l'observant, et elle a câliné et grattouillé sa jument pendant 10 min ! 

Maintenant, pourquoi j'ai écris ça : tout simplement pour vous dire qu'il ne faut pas juger les gens trop vite, ceux qui, comme cette fille, ne s'occupe pas correctement de leur cheval ou qui ne font rien pour eux ne sont pas forcément méchants ou égoïstes, mais plutôt "ignorants". 
Tous n'ont pas la chance comme moi ou certains d'entre vous d'avoir un cheval avec qui ils sont très proches, et qui leur apprend ce que sont vraiment les équidés. 
Plutôt que les critiquer, expliquez-leur et montrez leur ! L'histoire que je vous ai raconté prouve ce que je viens de dire ! Alors s'il vous plait, ne jugez pas les gens trop vite 


Photo d'Opaline qui n'a absolument rien à voir avec l'histoire ;-)

vendredi 7 août 2015

Notre histoire...

Tout a commencé en 2011, quelque mois après que ma mère soit partie habiter à Nantes. Je vivais très mal le divorce de mes parents, et c'était mon père qui avait eu la garde. 
Lors d'une ballade en vélo, je suis passée avec mon père et sa copine de l'époque devant un jardin, et là, j'ai entendu un petit hennissement : une petite ponette shetland nous regardait ! On lui a donné un peu d'herbe, puis on est repartis. 
Les semaines suivantes, je suppliais ma baby-sister (j'avais 9 ans !) pour aller la voir. 
Un jour, alors que j'y retournais avec mon père, on a rencontré les propriétaires. C'était un couple de personnes âgées, qui l'aimaient beaucoup, mais qui n'avaient plus le temps de s'en occuper. On a un peu parlé, et j'ai enfin connu le nom de cette petite boule de poils : Opaline !
Puis le proprio a prononcé LA phrase qui a changé ma vie : "si tu promets d'en prendre soin et de bien t'en occuper, je te la donne". 
Bien entendu, j'étais super contente à l'idée que j'allais peut-être avoir un poney, mais mon père voulait réfléchir avant de prendre une telle décision, d'autant plus qu'on loue notre maison. Heureusement, le propriétaire de notre maison a un grand pré qui ne lui sert à rien à 5m de l'habitation, et il a accepté de nous le prêter. 
Quelque semaines plus tard, le 14 mai 2011, nous allons la chercher pour faire un essai de 3 mois. Dès le premier jour, on s'entend super bien, malgré le fait qu'elle avait pris l'habitude de pincer. 
Au début, je ne la montais pas. Je jouais simplement avec elle dans le pré. Au bout d'environ un an, je me suis mise à la dresser pour pouvoir la monter. Au début, elle ne savait faire que du pas. Ensuite, elle a appris de trot, puis de galop.
Le problème, c'est qu'à l'époque, je ne pensais pas vraiment à elle, et ça me fait mal au cœur d'y penser...  
J'ai arrêté de la monter vers Juin 2014, et nous nous sommes mises au travail à pied. Depuis, nous sommes de plus en plus complices, et je vais essayer de lui apprendre des tours, afin de, peut-être, me mettre aux concours d'ÉquiFeel ! 
01 Juin 2015